Archives for the month of: December, 2014

Dans le cadre de la subvention que lui accorde la Région Île-de-France, le DIM «Genre, Inégalités, Discriminations» lance le 15 décembre deux appels à candidatures pour l’attribution d’allocations doctorales et post-doctorales.

L’Institut Émilie du Châtelet (IEC) coordonne la sélection du pôle «Genre» et l’Alliance de Recherche sur les Discriminations (ARDIS) celle du pôle «Discriminations» du programme scientifique du DIM «Genre, Inégalités, Discriminations».

Ces allocations sont destinées à soutenir des recherches menées dans un établissement de recherche et d’enseignement supérieur de la Région Île-de-France:
– soit sur les femmes, le sexe ou le genre
– soit sur les discriminations

Elles concernent toutes les disciplines.

Les candidat-es indiqueront leur choix d’une des deux thématiques.

– Allocations doctorales : elles prennent la forme d’un contrat à durée déterminée d’une période de 36 mois (pour les étudiant-es qui s’inscriront en 1ère année de thèse) et 24 mois (pour celles et ceux qui s’inscriront en 2e année). Le salaire mensuel net est de 1 400 € minimum.

– Allocations post-doctorales : elles prennent la forme d’un contrat à durée déterminée, d’une durée de 12 à 18 mois, pour un salaire mensuel net minimum de 2100 €.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 16 février 2015 à 17h.

Vous trouverez toutes les informations et documents nécessaires pour répondre à ces appels sur le site internet du GID:
 http://www.gid-idf.org/

Advertisements

Les CONF’apéros en sciences du langage
A l’ENS de Lyon

Mardi 2 décembre 2014
18h-20h, salle F08 (ENS site Descartes)

Catherine Vidal
« Hommes et femmes ont-ils le même cerveau ? »

Les femmes sont-elles « naturellement » douées pour le langage et les hommes bons en maths? Nos aptitudes et nos personnalités seraient-elles figées dans le cerveau depuis la naissance? Les recherches récentes montrent au contraire que, grâce à ses formidables propriétés de « plasticité », le cerveau fabrique sans cesse des nouveaux circuits de neurones en fonction de l’apprentissage et de l’expérience vécue. Cette conférence traitera des apports des neurosciences pour comprendre le rôle de la biologie et de l’environnement socio-culturel dans la construction de nos identités de femmes et d’hommes.

La conférence d’une heure sera suivie d’un débat et d’un moment d’échange convivial et gourmand. Ces conférences sont ouvertes à tous, sans pré-requis particulier.

Organisation: Laure Gardelle, Clifford Armion, Emmanuelle Prak-Derrington.
contact: clifford.armion [ chez ] ens-lyon.fr

Pour plus d’informations sur les conf’apéros, allez sur :

http://cle.ens-lyon.fr/confaperos